Il y a quelques années, les sociétés High-Tech avaient abattues les murs dans les bureaux, et maintenant commence à remonter les cloisons.
Le travail en Open Space montre ses limites : Bruit, Promiscuité, manque d’intimité. Les grandes sociétés de la Silicon Valley commence à découper leopen-spaces espaces de travail.
Afin de facilité les échanges et le travail en petits groupes, les sociétés commencent à créer des zones d’intimités temporaires pour pouvoir réunir plusieurs collaborateurs devant échanger sur un sujet, sans déranger leurs collègues habituels.
Au delà du bruit de fond, qui serait responsable de la baisse de productivité, il y a également le facteur de l’intimité qui rentre en compte. Cela provoque un manque de concentration chez le collaborateur, continuellement perturbé par le bruit qui l’entour qui le rend distrait et déclenche une perte de motivation.
Finalement pour garder sa concentration et son efficience, le salarié fini par s’isoler soit en mettant un casque sur ses oreilles, en prenant un espace d’isolement, augmentant ses pauses café ou cigarette, pour les plus avantagé et qui le peuvent, ils favorisent le télétravail.
Publicités