Pour cet article, je vais parler de l’analyse SWOT.

SWOT
Un sigle est forcément issu d’une signification. Les lettres SWOT sont issues des terme anglais :
Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats
En français : Forces, Faiblesse, Opportunités, Menaces donc FFOM en français d’autres sigles français existe tel que
FFOR : Forces, Faiblesses, Opportunités, Risques
FFPM : Forces, Faiblesses, Possibilités, Menaces1
AFOM : Atouts, Faiblesses, Opportunités, Menaces

Dans tous les cas, c’est un outil de Stratégie d’entreprise qui permet de déterminer la stratégie envisageable au niveau d’un logiciel ou d’un domaine d’activité.
L’analyse SWOT, permet de réaliser 2 analyses :
– Identification des opportunités et des menaces sur le périmètre étudié
– Identification des forces et faiblesses du sujet étudié

Souvent, l’analyse SWOT est réalisée sous forme de Matrice qui contient :
– La liste des points à étudier, cette liste est à déterminer en début d’analyse et peut être compléter durant celle-ci pour arriver à une analyse exhaustive. Il est nécessaire d’être vigileant pour ne pas être trop détailler dans les rubriques d’analyse.
Avoir quelques catagories majeures et ensuite quelques points significatifs pour cette catégorie afin d’être « Synthétique » pour arriver à une prise de décision.
– Les critères d’analyse SWOT en colonne avec une échelle d’évaluation sur les 4 parties. Il est préférable d’avoir un niveau d’évaluation en nombre pair afin de ne pas avoir une notation ou l’on positionne une note moyenne. 4 niveau me semble un nombre significatif.
Par exemple :
0 – Inexsistant
1 – Pas couvert
2 – Couverture Totale
3 – Opportunités possible

La matrice avec le nombre d’éléments et la note de chacun d’eux, permet d’avoir une note globale qui n’est qu’un paramètre d’évaluation générale, une analyse approfondie des points doit être fait pour prendre une ou des décisions.

Publicités